Accueil > Recherche > Projets > Axe A - Cultures et périphéries > Identités et spécificités des cultures d’Afrique antique

Dernière modification : 21 février 2019

Identités et spécificités des cultures d’Afrique antique

Véronique BROUQUIER-REDDÉ – AOrOc
Depuis 2012

  Sommaire  

 Algérie

Les travaux portent sur Djemila, Lambèse et plus largement sur la carte archéologique de la Numidie et de la Maurétanie sétifienne en partenariat avec le CNRA et l’université de Sétif 2.

 

Carte archéologique de la Numidie et de la Maurétanie Sétifienne

Dans le cadre de la carte archéologique de l’Algérie (SIG et 3D), le programme Lambèse est chargé de coordonner celle du territoire de l’Est.

 

Djemila

La monographie consacrée à l’édifice appelé Maison de Bacchus (étude iconographique des mosaïques et du mobilier) est sous presse : Février P.-A.†, Blanchard-Lemée ; Baratte F., Kahwagi-Janho H. et Pensabene P., coll., L’édifice appelé « Maison de Bacchus » à Djemila, Études d’Antiquités africaines (CNRS éditions), (infographie C. Bailly).

Journée « Hommage à Michèle Blanchard-Lemée », ENS, 18 avril 2018.

 

Lambèse

Convention-cadre
Signée le 30 mars 2014 (Ministère de la Culture, CNRS, ENS).
Avenant 2018-2022, signé le 22 février 2018 à l’ENS (Ministère de la Culture, CNRA algérien CNRS, ENS).

Terrain 10 mai-17 juin 2015
La campagne a porté sur l’étude de conservation des vestiges en terre et du mobilier dont la typo-chronologie du mobilier céramique locale et d’importation. Ont participé une trentaine de chercheurs, dont 13 spécialistes étrangers, 23 étudiants du Master et leurs encadrants. Cette campagne a enclenché le programme de recherche quinquennal en organisant les différentes opérations de terrain qui ont pour objectif principal la constitution d’une documentation systématique et globale de l’ensemble des vestiges, la délimitation du site et poursuite de la fouille de la Maison de la Tigresse. Elle a été principalement consacrée à :

  • l’examen de l’état de conservation et l’étude de la céramique de la Maison de la Tigresse ;
  • la première campagne d’étude épigraphique ;
  • l’inventaire des éléments osseux, des sculptures, des épitaphes et la prospection des zones funéraires ;
  • la mise en place d’un nouveau programme de la ville antique de Lambèse, aux premières observations sur le terrain ;
  • l’acquisition et la mise aux normes d’une structure de stockage et de conservation consacrée à l’étude du matériel et à la formation, étape importante dans la domiciliation du programme de recherche dans la ville de Tazoult.

 

Terrain juillet 2018 : L’étude territoriale et urbanistique de la cité et de sa région à l’époque sévérienne
Lambèse est capitale provinciale autant que ville liée à un camp légionnaire. Son accession au statut de capitale de la province de Numidie est un moment extrêmement fort dans son évolution et les conséquences qui en découlent du point de vue de son organisation et de ses constructions. Elle invite à concentrer la recherche sur la période sévérienne à l’origine de ce changement de statut.

 

Résultats

  • Préparation de la publication de « La Maison de Phrixos et Hellé et la Maison de la Tigresse » : réunions à Paris (mars 2016) et à Sétif (mai-juin 2016).

  • Le décor de cette maison a fait l’objet d’une communication au XIIIe Colloque de l’Association internationale pour la peinture murale antique, AIPMA, Université de Lausanne, 12-16 septembre 2016 : « Décor et architecture en Numidie, IIe-IIIe siècles de notre ère » par A.-A. Malek et Fl. Monier.

  • Visite du Ministre de la Culture Monsieur Azzedine Mihoubi  à la Maison de la Tigresse, Lambèse (2 octobre 2017) Visite du Ministre de la Culture Monsieur Azzedine Mihoubi à la Maison de la Tigresse, Lambèse (2 octobre 2017).

  • Exposition des résultats (84 panneaux) et visite de la maison de la Tigresse par le ministre algérien de la culture, septembre 2017

  • Table-ronde La céramique des régions internes de l’Afrique romaine, à partir du cas de Lambèse, Tazoultavril 2019.

 

Formation

Dans le cadre de la formation continue du programme Lambèse et du Master Archéologie classique : méthodes et pratiques (resp. Y. Aibeche et A.-A. Malek), un cycle de séminaires a été conçu en adéquation avec les besoins de nos collègues et étudiants algériens. Ces séminaires ont été organisés à l’université de Sétif 2 ou à Lambèse-Tazoult afin de faire bénéficier les étudiants de ces enseignements à partir du matériel archéologique issu du territoire. En particulier, un effort considérable a été investi dans la transmission de l’enseignement en langue arabe : une traduction à la fois simultanée des cours et systématique des documents a été effectuée, y compris lors de la 3e table ronde TerMaghreb (Paris/Sétif2). Plusieurs mémoires de Master ont été soutenus à partir des thématiques développées dans le cadre du programme Lambèse.
Deux doctorants algériens seront accueillis à l’ENS d’octobre 2018 à mars 2020.

septembre 2019 :

Rien pour ce mois

août 2019 | octobre 2019

haut de page