Accueil > Recherche > Projets > Axe A - Cultures et périphéries > Migrations et reconfigurations de la parenté pratique dans le monde (...)

Dernière modification : 2 février 2018

Migrations et reconfigurations de la parenté pratique dans le monde contemporain

Jennifer BIDET – CMH
Depuis 2016

  Sommaire  

 Publications

Bidet J., 2018 (à paraître), « Les frontières du genre. Descendantes d’immigrés algériens face aux décalages de normes en Algérie », Sociétés contemporaines.
Cet article a pour but d’interroger les formes d’adaptation aux normes de genre identifiées en Algérie par des descendantes d’immigrés vivant en France. Cette adaptation à d’autres normes de genre passe notamment par la redéfinition des liens conjugaux, sur les prérogatives masculines et féminines dans le couple.

Bidet J., 2017, « La stratégie du bikini. Genre et rapports de classe en Algérie », La vie des idées, http://www.laviedesidees.fr/La-stra... 2017
Cet article propose une analyse d’une controverse médiatique autour des normes de genre en vigueur sur les plages algériennes. Là encore il s’agit d’interroger la circulation transnationale des normes de genre, et leur articulation avec des rapports sociaux de classe et de « race ».

Bidet J., 2017 (avec Elsa Devienne), « Plages de la discorde », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 218.
Cet article constitue l’introduction d’un dossier spécial consacré aux espaces de plage appréhendés comme des espaces politiques c’est-à-dire qui font l’objet de luttes entre groupes sociaux pour leur appropriation. Les circulations internationales engendrées par le développement du tourisme sont notamment au cœur des enjeux soulevés par ce dossier.

Bidet J., 2017, « “Blédards” et “immigrés” sur les plages algériennes. Luttes de classement dans un espace social transnational », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 218.
Dans cet article, il s’agit d’interroger la manière dont les circulations internationales redéfinissent les positions sociales dans des espaces sociaux conçus à l’échelle nationale. Il s’agit de prendre au sérieux les interdépendances existantes entre contextes nationaux, pour saisir la manière dont des espaces sociaux peuvent se dessiner non pas uniquement à une échelle nationale mais transnationale. Les rencontres sur une plage payante de la côte algérienne entre Algériens aisés et descendants d’immigrés algériens de milieu populaires constituent le socle empirique pour cette réflexion.

Despres Altaïr, 2017, « Des histoires avec lendemains. Intimités transnationales et ascension sociale des beach boys de Zanzibar », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. , n° 218, p. 82‑99.
Dans le même dossier, cet article pose une question semblable à l’article précédent, en l’étudiant cette fois du point de vue des relations amoureuses et conjugales nouées sur l’île de Zanzibar en Tanzanie entre jeunes touristes occidentales blanches et jeunes tanzaniens travailleurs précaires du tourisme. Ces relations intimes sont analysées comme des tremplins possibles pour des formes de mobilité sociale locale (sans migration) pour les conjoints tanzaniens.

Grysole Amélie et Mbodj-Pouye Aïssatou, 2017, « Bons, fax et sacs de riz. Tenir et maintenir un circuit économique transnational (France-Sénégal) », Cahiers d’études africaines, n° 225, p. 121‑150.
Cet article analyse les circuits économiques mettant en relation des émigrés ouest-africains installés en France et leur famille restée au pays, dans des contextes ruraux. Il s’agit de voir comment s’organise ou se réorganise une économie domestique à distance, un système de ravitaillement alimentaire des familles restées au pays par les émigrés.

 

août 2022 :

Rien pour ce mois

juillet 2022 | septembre 2022

haut de page