Accueil > Recherche > Professeurs invités > Invités 2016-2017 > Niko BESNIER

Dernière modification : 7 décembre 2016

Niko BESNIER

Université d’Amsterdam (Pays-Bas)
Invité du CMH - septembre et octobre 2016

Niko BESNIER - Invité du labex TransferS - septembre et octobre 2016

Durant les mois de septembre et octobre 2016, le labex TransferS et Florence Weber (CMH) accueillent Niko BESNIER, professeur en anthropologie culturelle à l’Université d’Amsterdam (Pays-Bas).

 

 

Nouvelles perspectives pour l’anthropologie mondiale

série de conférences menée avec le Pr. Susana NAROTZKY

 

Programme

Mercredi 14 septembre - ENS Ulm, salle Dussane - 17h-19h
Play Conférence de rentrée « Entre Nord et Sud : Industries sportives, masculinité et précarité globale »

 

Lundi 26 et mardi 27 septembre - EHESS (boulevard Raspail), salle 13
Participation au colloque international « Gouverner les pratiques économiques » (organisation : Benoît de l’Estoile – CNRS/ENS)

 

Lundi 3 octobre - ENS Jourdan salle 8 – 15h30-18h00
« L’économie vue par le bas : inégalité, injustice et dignité »
Discutant de la présentation des travaux de Susana Narotzky
Textes discutés : « Between Inequality and Injustice : Dignity as a Motive for Mobilization During the Crisis » (2016) ; « Rethinking the economy » (2014)
Dans le cadre du séminaire de Benoît de l’Estoile « Oikonomia. Gouverner les pratiques quotidiennes »
Textes disponible sur demande icone email

 

Lundi 10 octobre - ENS Jourdan salle 8 – 15h30-18h00
« Mobilités sportives globales. Economie des corps et circulations post-coloniales »
Présentation des travaux de Niko Besnier
Discutante : Susana Narotzky
Textes discutés : « Sports Mobilities Across Borders : Postcolonial Perspectives » (2015) ; « The Athlete’s Body and the Global Condition » (2012)
Dans le cadre du séminaire de Benoît de l’Estoile « Oikonomia. Gouverner les pratiques quotidiennes ».
Session 4 de la journée d’étude « Mobilités sociales, mobilités spatiales », journée précédant au sémianire « Parenté pratique, espace, migrations »
Textes disponible sur demande icone email

 


Niko Besnier occupe la chaire d’anthropologie culturelle à l’Université d’Amsterdam depuis 2005. Auparavant, il a enseigné à l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign, l’Université Yale, l’Université Victoria de Wellington et UCLA, et il a occupé des postes invités à l’Université de Hawai‘i, l’Université d’Auckland, l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, l’Université de Kagoshima, l’université Waseda, et l’Université de Melbourne. Ses recherches récentes concernent la construction du genre, la sexualité et le corps à la convergence des forces mondiales et locales. Grâce à un financement du Conseil Européen de la Recherche, il dirige actuellement huit chercheurs dans un programme quinquennal sur la circulation transnationale des athlètes de haut niveau dans trois sports. Dans ses publications, il a traité de thèmes en anthropologie politique, psychologique et linguistique, y compris le potin, les conflits, la marginalité, les émotions, la personnalité, la religion et l’échange. Ses recherches sont basées sur des travaux de terrain en Polynésie occidentale, au Japon, aux Etats-Unis et en Europe occidentale. Parmi ses livres les plus récents, notons Gossip and the Everyday Production of Politics (University of Hawai‘i Press, 2009), On the Edge of the Global : Modern Anxieties in a Pacific Island Nation (Stanford University Press, 2011), Crisis, Value, and Hope : Rethinking the Economy (numéro spécial codirigé de Current Anthropology, 2014), Gender on the Edge : Transgender, Gay, and Other Pacific Islanders (ouvrage collectif codirigé, University of Hawai‘i Press, 2014).


 

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

haut de page