Accueil > Recherche > Projets > Axe A - Cultures et périphéries > ARCHETHNO Archivage des enquêtes ethnographiques, revisite et (...)

Dernière modification : 20 juillet 2018

ARCHETHNO
Archivage des enquêtes ethnographiques, revisite et valorisation

Florence WEBER – CMH
2014-2016

  Sommaire  

 ARCHETHNO2020

Après la saisie des données de l’enquête MEDIPS-Alzheimer dans la base ArchEthno2017, la base a été utilisée pour l’auto-archivage de plusieurs enquêtes ethnographiques du Centre Maurice Halbwachs : l’enquête photographique de Jean-Robert Dantou publiée en 2015 dans The Walls Don’t Speak (archivage terminé en juillet 2017), la thèse de Pauline Blum soutenue le 1er décembre 2017 (archivage en cours), les données produites et analysées par Gaëlle Giordano pour le rapport TRAPSY remis à l’IRESP en mars 2017 (archivage en cours). Son utilisation sur le terrain a également été testée lors du stage de terrain ethnographique mené en octobre 2017 dans le cadre de l’atelier Territoires et mobilités du département de Sciences sociales de l’ENS. Ces différentes expériences (enquête et auto-archivage en solitaire, en équipe et dans un cadre pédagogique) ont conduit à l’explicitation des enjeux proprement scientifiques de la démarche ArchEthno : elle oblige les ethnographes à s’interroger sur la construction de leurs données, sur le tri de leurs archives et leur confidentialité, liée à la fois (1) à la protection de la vie privée (celle des enquêtés, mais aussi celle des enquêteurs), (2) à l’exigence d’indépendance de la recherche portée par la communauté scientifique (vis-à-vis des commanditaires et des enquêtés), (3) au souci d’éviter l’usage malveillant des données par des tiers, et (4) de préserver la propriété intellectuelle des différents membres de l’équipe universitaire – y compris les étudiants – sur les données qu’ils ont collectées et mises en forme.

Parallèlement, dans le cadre de l’Université de Recherche Paris Sciences et Lettres, des membres de l’Observatoire de Paris ont commencé à collaborer avec l’équipe impliquée dans ArchEthno2017 sur des problématiques de documentation par leurs données scientifiques (avec leurs spécificités juridiques et épistémologiques) des résultats publiés et de diffusion en ligne de certaines de ces données de recherche. Les enjeux épistémologiques pour l’astronomie et l’ethnographie sont proches : dans les deux cas, les données sont liées à la position spatio-temporelle de l’observateur, et leur lieu de conservation doit être identifiable. Dans ce domaine, par des initiatives comme l’International Virtual Observatory Alliance (IVOA), la réflexion de la communauté astronomique est très avancée. Un nouveau projet nommé ArchEthno2020 est en attente de financement, mais une première phase de développement informatique a d’ores et déjà été entamée. Grâce aux principes du web sémantique, il permet d’envisager l’appropriation de l’outil informatique par différentes équipes d’ethnographes à moindre coût. Il peut aussi être l’occasion d’un transfert des bonnes pratiques, méthodes, instruments et compétences entre l’astronomie et les sciences sociales pour la réflexion sur la nature des données et leur diffusion.

Le projet ArchEthno2020, porté par le Centre Maurice Halbwachs sous la direction de Florence Weber, est un travail mené en collaboration avec le pôle Humanités Numériques du labex TransferS (Agnès Tricoche), l’Observatoire de Paris (Carlo Maria Zwölf) et la société Artenum spécialisée dans le calcul scientifique et le travail collaboratif.

 

Bibliographie

Présentations du projet

  • C. M. Zwölf, « Services de diffusion des données de recherche : de l’astronomie à l’ethnographie », 7e Journée ESEP « Bases de Données et Observatoires Virtuels », 23 novembre 2017, LABEX ESEP. Programme.

  • F. Weber, A. Tricoche, C. M. Zwölf, « ArchEthno : ethnographie collective, classement des données d’enquête et réflexivité », 5 octobre 2017, Atelier Digit_Hum 2017.

  • F. Weber, « La base de données ArchEthno : archiver la documentation ethnographique », L’Archicube, 21, septembre 2017 : 141-147.

 

Publications sur la diffusion des données ethnographiques

  • “A debate on transparency, accessibility of data, and protecting confidential sources in qualitative research” Ethnography, 2017, vol. 18(3), p. 279-280.

  • R. Pool, “The verification of ethnographic data”, Ethnography, 2017, vol. 18(3), p. 281-286.

  • F. Weber, “Towards a digital architecture of reflexive ethnographic data”, Ethnography, 2017, vol. 18(3), p. 287-294.

  • S. Lubet, Interrogating Ethnography : Why Evidence Matters, Oxford University Press, 2017.

  • F. Weber, « Métier d’historien, métier d’ethnographe », Cahiers Marc Bloch, 1996, 4, p. 6-24 (republié dans F. Weber, Manuel de l’ethnographe, Paris, PUF, 2009).

 

Publications sur les recherches dont les données ont été saisies sous ArchEthno ou le seront en 2018 :

 

1/ Enquête MEDIPS-Alzheimer

 

  • A. Béliard, « Itinéraires familiaux des diagnostics médicaux », Alzheimer, éthique et société,ERES, 2012, pp. 101-112.

  • F. Weber, « Les rapports familiaux reconfigurés par la dépendance », Regards croisés sur l’économie 1 (n° 7), 2010, p. 139-151.

  • MEDIPS, « Comprendre la mobilisation familiale autour des personnes âgées », Connaissance de l’Emploi, n°33, août 2006, 4 p. Texte pdf.

  • F. Weber, S. Gojard, A. Gramain, Charges de famille. Dépendance et parenté dans la France contemporaine, La Découverte, Paris, 2003.

  • A. Gramain, F. Weber, « Décrire et modéliser l’économie domestique : manifeste pour une coopération empirique entre ethnographie et micro-économétrie », Genèses 44, 2001, p. 127-144.

 

2/ Enquête MEDIPS-TRAPSY

  • TRAPSY (F. Weber (dir.), J. Bourdais, G. Giordano, V. Lemasson, F. Quidu, P. Roussel, avec la participation de P. Blum, H. Heinry, J. Minoc et S. Neuberg), « Entre accompagnement médico-social du handicap psychique et soin psychiatrique. Etude de trajectoires de malades mentaux en Île-de-France », Rapport final de recherche, IRESP-Centre Maurice Halbwachs, mars 2017.

  • P. Blum, Un quotidien ébranlé. Des jeunes patients de la psychiatrie et leur famille, dans la France contemporaine, thèse PSL sous la dir. de F. Weber, 1er décembre 2017.

  • J.-R. Dantou, F. Weber, The Walls Don’t Speak / Les murs ne parlent pas, photographies de Jean-Robert Dantou, textes en français et en anglais, Kehrer Verlag, Heidelberg, 2015.

 

juillet 2020 :

Rien pour ce mois

juin 2020 | août 2020

haut de page