Accueil > Recherche > Projets > Projets transversaux > Transferts culturels - colloques à l’international

Dernière modification : 23 octobre 2018

Transferts culturels - colloques à l’international

Depuis 2013

  Sommaire  

 

 Altaï

Juin 2017
Colloque co-organisé par le labex TransferS et la Federal State Budgetary Educational Institution of Higher Education « Gorno-Altaisk State University » (GASU)

 

Il existe des lieux considérés comme le point de départ de disséminations culturelles dans la très longue durée et en même temps comme espace où se rencontrent diverses cultures. Ces lieux souvent périphériques par rapport aux lieux traditionnels de production des savoirs constituent un objet privilégié de recherches élaborées dans des contextes nationaux multiples. L’Altaï qui intéresse les paléoanthropologues (Denisova, Andronovo), les historiens de l’empire russe à la rencontre des peuples paléosibériens, les contacts entre les mondes mongol, chinois et turc, l’émergence des langues altaïques (turc, mongol, toungouse), en fait sans aucun doute partie.

La science de l’Altaï fait partie des horizons de la recherche ethnologique, orientaliste, linguistique allemande depuis le XVIIIe siècle (Alexander von Humboldt, Karl Friedrich von Ledebour,Pallas, Gmelin, Georgi, Messerschmidt), mais d’une science allemande soumises aux impératifs de la constitution d’un empire russe pluriethnique. C’est une dimension de l’histoire des nationalités en Russie qui implique les rencontres religieuses entre orthodoxie et bouddhisme et oblige à considérer les interfaces entre des traditions chamaniques dont les échos se retrouvent dans l’histoire intellectuelle et mythologique de l’Europe elle-même.

 

  • Signature d'un partenariat avec la Gorno-Altaisk State University
  • Signature d’un partenariat entre Michel Espagne, directeur de TransferS, et Valery Gennadyevich Babin, recteur de GASU
novembre 2018 :

octobre 2018 | décembre 2018

haut de page