Accueil > Recherche > Projets > Axe C - Esthétiques de la translation > Lucien de Samosate et le mélange des genres

Dernière modification : 23 novembre 2017

Lucien de Samosate et le mélange des genres

Émeline MARQUIS – AOrOc
2015

  Sommaire  

 Bilan

Du jeudi 19 novembre au samedi 21 novembre 2015 s’est tenu, à Paris, le colloque international « Lucien de Samosate et le mélange des genres », organisé par Émeline Marquis (UMR 8546-AOrOc, CNRS/ENS) et Alain Billault (EA 1491-EDITTA, Université Paris-Sorbonne). Le colloque, ouvert au public, a eu lieu à l’Université Paris-Sorbonne et à l’École normale supérieure, rue d’Ulm. Grâce aux différents financements dont il a bénéficié, il s’est déroulé dans d’excellentes conditions, et dans une grande convivialité : l’événement a été un succès.

Dix-neuf communications ont été présentées, en français ou en anglais, par des spécialistes de Lucien, qu’il s’agisse de chercheurs confirmés, de doctorants ou de jeunes chercheurs, travaillant en France, en Allemagne, en Angleterre, au Danemark, en Espagne, en Italie ou en Afrique du Sud. Le thème choisi, volontairement précis, portait sur une question de poétique. Il a donné lieu à d’intenses discussions, chaque intervention ayant été suivie d’abondantes questions de la part d’un public de connaisseurs. Ces dernières années, Lucien de Samosate a principalement été abordé dans une perspective historique ; il était donc important d’orienter les recherches sur l’écriture lucianesque et ses spécificités. En s’intéressant à un des éléments constitutifs de sa poétique, la mixis, c’est l’originalité de la création littéraire de Lucien qui a été mise en exergue.

Une définition large de la mixis lucianesque s’est dégagée, incluant non seulement le mélange des formes littéraires, mais aussi le mélange des styles, des registres de langue, des tonalités, etc. Au cours des différentes interventions, un nombre important de textes ont été convoqués, permettant de développer une réflexion sur l’ensemble de l’œuvre de Lucien.

Trois axes principaux se sont dessinés :

  • certaines contributions ont porté sur la théorie du mélange des genres chez Lucien et sur la portée métapoétique de la mixis ;
  • d’autres communications se sont intéressées à la pratique de la mixis, à la manière dont Lucien réalise le mélange des genres, en soulignant notamment l’aspect total de ce mélange (liens avec la notion de « spectacle ») ; ces analyses se sont souvent concentrées sur un texte spécifique ;
  • enfin, d’autres intervenants ont focalisé leur attention sur une forme littéraire en particulier et sur son traitement (et ses transformations) chez Lucien ; les dialogues dramatiques ou philosophiques, l’autobiographie ou encore le roman.

 

Ces contributions ont permis de dégager plusieurs problématiques liées à la notion de mixis. Une synthèse des travaux réalisés s’avérera donc particulièrement fructueuse pour le développement de la recherche sur Lucien de Samosate. Elle prendra la forme d’une monographie consacrée à la mixis chez cet auteur, qui sera publiée début 2017 aux éditions Démopolis.

août 2022 :

Rien pour ce mois

juillet 2022 | septembre 2022

haut de page