Accueil > Recherche > Projets > Axe A - Cultures et périphéries > Le commerce du poivre

Dernière modification : 24 octobre 2017

Le commerce du poivre

Jean TRINQUIER – AOrOc
Depuis 2017

Présentation

Le projet présenté est une proposition de colloque international sur la circulation et le commerce du poivre, qui est un produit phare et un excellent marqueur archéologique des échanges. Si le porteur et les concepteurs du projet (Jean Trinquier, Pierre Schneider, Federico De Romanis) sont spécialistes de la période antique, qui fournira à la fois le point de départ et sans doute le coeur du propos, la recherche entend s’inscrire dans la longue durée des échanges entre la Chine, l’Inde et secondairement l’Insulinde, et le monde méditerranéen, en multipliant les comparaisons entre les époques, de façon à dégager les structures successives de ce commerce et de déterminer les moments de changement et de basculement dans l’organisation de la production et du commerce. Le poivre a déjà donné lieu à de nombreuses études, mais celles-ci restent le plus souvent segmentées d’un point de vue chronologique, concentrées qu’elles sont sur les époques médiévale et moderne, et quelque peu diluées dans une catégorie indéfinie de « commerce des épices », spice trade.

Le but de ce colloque est triple : il s’agit de décloisonner chronologiquement l’étude du commerce du poivre, de façon à prendre toute la mesure des phénomènes de très longue durée ; de tirer profit de ce décloisonnement pour repérer les évolutions et les déplacements significatifs, qui sans cela risquent de rester inaperçus ; de faire progresser, notamment pour la période antique, les connaissances et la réflexion sur des pans entiers de la question, qui restent mal connus. Seront plus particulièrement étudiées les évolutions qui affectent

  1. les modes de production, entre collecte et plantation,
  2. les circuits commerciaux, d’abord entre sociétés en amont et centres politiques en aval, puis en direction soit de l’Ouest, soit de l’Est, pour des échanges à longue distance,
  3. la logistique et l’organisation financière du commerce,
  4. la consommation du poivre et tous les phénomènes de réception et d’appropriation de ce produit exotique.

 

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page