Accueil > Recherche > Projets > Axe D - Histoire des sciences > Cartographie dynamique du champ juridique de la peine de mort

Dernière modification : 2 décembre 2016

Cartographie dynamique du champ juridique de la peine de mort

Jean-Louis HALPÉRIN – CTAD
Marc CRÉPON – Pays Germaniques
2013-2015

  Sommaire  

Portail Humanités Numériques

 Cartographie juridique

 

Inscrit dans une réflexion plus large sur la réalisation d´une cartographie dynamique d´évolution des phénomènes juridiques dans le monde contemporain, l’objectif était ici de mettre en carte l´état actuel de la législation sur la peine de mort ainsi que son historicité à l´échelle mondiale. Il s’est agit pour cela de compiler les recensements périodiques des pays qui ont aboli la peine de mort (dits abolitionnistes), de ceux qui l’ont conservé dans leur législation pénale (dits rétentionnistes), ces derniers se divisant entre pays pratiquant des exécutions capitales et ceux ne la pratiquant plus depuis plusieurs années (phénomène souvent qualifié d’abolition « de fait »), qui sont établis à la fois par l’ONU (un rapport publié tous les 4 ans depuis 1974) et par des Organisations non-gouvernementales (ONG).

 
La peine capitale dans le monde
La peine capitale dans le monde
© J. Cavero / ANR-10-LABX-0099
 

Une série de cartes, élaborée en 2013, ont été présentées au colloque international « Vers l’interdiction absolue de la peine de mort », organisé à l’ENS le 18 octobre 2013,. Ce premier essai d’une cartographie évolutive tient compte des classifications reconnues par l’ONU et les ONG qui ont pu déjà donner lieu, dans certains cas, à l’établissement de cartes. Ces cartes sont néanmoins imprécises ou ne donnent que le dernier état du droit sans en retracer les évolutions. En utilisant (après vérification) les données publiées, le projet a consisté à établir une cartographie dynamique qui, en se fondant sur des catégories strictement définies, permet de « mieux voir » les évolutions de ces dernières décennies à travers un jeu diversifié de cartes.

Cartographie juridique de la peine de mort

 

Si le projet n’est pas militant en soi, il peut éclairer les points de vue sur l’abolition de la peine de mort, en montrant à la fois la progression sensible et les limites encore importantes dans certaines parties du monde. C’est dans cette optique que la suite du projet concernera l’actualisation et l’enrichissement du jeu de données par de nouvelles variables quantitatives.

 

haut de page