Accueil > Manifestations > Colloques, journées d’étude > Bachelardismes et anti-bachelardismes en France.Controverses épistémologiques (...)

Dernière modification : 15 mars 2019

Bachelardismes et anti-bachelardismes en France.
Controverses épistémologiques des années 1960

Lucie Fabry, Sophie Roux et Frédéric Worms (coord.)

JPEG - 1.5 Mo

 

 

 

 

 

 

 

 

 Argumentaire

 

Colloque organisé par l’USR République des Savoirs, avec le soutien du Labex TransferS et de l’Institut d’études avancées de Paris.

 

On a souvent souligné l’importance de l’épistémologie bachelardienne dans les années 1960, en particulier via la diffusion qu’en a assurée Georges Canguilhem. De telles généralités masquent cependant et la pluralité des héritages bachelardiens et les résistances que les thèses épistémologiques de Bachelard ont d’emblée suscitées. C’est pourquoi ce colloque se propose d’étudier l’incidence de ces thèses, non pas en partant d’une référence à une hypothétique « épistémologie française », mais en s’attachant à distinguer les différents lieux où elles ont provoqué polémiques et controverses.

 

The significance of Gaston Bachelard’s epistemology in the 1960s, and, in particular, the role of Georges Canguilhem in the diffusion of his work, has often been acknowledged. However, such generalities may hide the plurality of Bachelardian legacies, as much as the objections that his epistemological theses have raised from the beginning. Restraining from any reference to a hypothetical “French epistemology”, this conference offers to study the impact of Bachelard’s theses by distinguishing different domains where they aroused polemics and controversies.

 

haut de page