Accueil > Présentation > Programme scientifique > Axe A - Cultures et périphéries

Dernière modification : 19 janvier 2017

Axe A - Cultures et périphéries

Le premier volet a comme point de départ la culture matérielle, les pratiques des institutions, l’histoire économique et sociale, la sociologie et la science politique, avec les dernières avancées de l’historiographie transnationale. Il vise à montrer comment des systèmes culturels considérés comme paradigmatiques se modifient à partir de leur périphérie et la transforment en retour. Les points d’ancrage particuliers sont choisis en fonction des avancées les plus marquantes au sein des disciplines concernées.

Cet axe tend à mettre en évidence le fait que les cultures se définissent non seulement par leur centre mais aussi et peut-être surtout par leur périphérie. C’est tout particulièrement vrai pour la Méditerranée classique, gréco-latine, qu’on a eu trop souvent tendance à renfermer à l’intérieur de ses frontières linguistiques.

L’étude des variations culturelles liées aux contacts est un objet traditionnel de l’archéologie mais davantage encore de l’anthropologie, les deux disciplines étant de plus en plus souvent associées. L’attention a été particulièrement portée sur un certain nombre de cas de figure : familles dans la migration ; entreprises multinationales nouant des relations politiques à l’échelle locale ; dimensions transnationales des circulations, des productions et des réceptions des biens symboliques, artistiques, politiques et littéraires…

C’est au niveau des images que les procédures de resémantisation sont les plus faciles à cerner. Le labex s’intéresse ainsi à l’étude des artefacts de l’Orient ancien dans les collections des Lumières tout comme à l’étude de la parole en image dans les catéchismes pictographiques du Mexique.

L’étude des relations entre le centre et les périphéries n’aurait pas été complète sans la prise en compte d’un élément essentiel dans toutes les circulations : l’argent ou du moins le signe monétaire qui dès l’époque moderne relie très tôt des espaces aussi distants que le Mexique et la Chine, l’Autriche et l’Afrique subsaharienne.

 

A1. Les périphéries de la Méditerranée

A2. Anthropologie – Ethnologie

A3. Circulations d’images

A4. Économies antiques et spéculations monétaires

mars 2017 :

février 2017 | avril 2017

haut de page