Accueil > Manifestations > Colloques, journées d’étude > Traduire l’autrePratiques interlinguistiques et écritures ethnographiques

Dernière modification : 30 septembre 2017

Traduire l’autre
Pratiques interlinguistiques et écritures ethnographiques

Colloque international

Traduire l'autre. Pratiques interlinguistiques et écritures ethnographiques

9 & 10 novembre 2017

Université de Bologne

 

Organisation

  • Dipartimento interpretazione e Traduzione, Università di Bologna- Campus di Forlì
  • Do.Ri.F Università
  • SIT – Società Italiana di Traduttologia

 

Ce colloque se propose d’interroger la dimension interdisciplinaire – méthodologique et épistémologique – que la traductologie partage avec l’anthropologie et l’écriture ethnographique. Les opérations traductives ne se limitent jamais à des transferts uniquement linguistiques – ce qui impliquerait une notion de sens pragmatiquement limité au contexte d’énonciation – , mais elles constituent toujours des pratiques cognitives, culturelles, symboliques et sociales qui orientent et transfoment la relation entre description et interprétation, traditions et savoirs, croyances et connaissances.

Que font-ils l’anthropologue et l’ethnologue lorsqu’ils traduisent ? De quelle manière les pratiques interlinguistiques de l’écriture ethnographique interviennent sur la production et l’interprétation des données et des théories ? Comment les modalités de transcription de l’oral s’intègrent-elles aux pratiques traduisantes sur le terrain ? Quel est le rôle joué par les informateurs/interprètes ? Comment les différentes traductions et des traductions différentes agissent-elles sur la construction heuristique d’une altérité, sur la production et la réception des connaissances anthropologiques ? Peut-on, sur les traces des processus sous-jacents à l’invention de l’Autre, tenter une approche à la fois traductologique et génétique des « manuscrits de terrain » (phénomènes de surdétermination linguistique – hétéroglossie, multilinguisme, lexique emprunté aux langues vernaculaires...) ?

Entre histoire des traductions et approches éthnométhodologiques, ce colloque sera aussi l’occasion d’analyser des dispositifs discursifs variés (collections éditoriales, documents médicaux, fictions littéraires, discours sur les migrants...) à la lumière des enjeux épistémiques activés par les pratiques traduisantes.

 

Comité scientifique

  • Jean-Michel ADAM (Université de Lausanne)
  • Olga ANOKHINA (ITEM-CNRS, Paris)
  • Silvana BORUTTI (Università di Pavia)
  • Laurent FAURÉ (Université de Montpellier 3)
  • Enrica GALAZZI (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milano)
  • Maria Teresa GIAVERI (Accademia delle scienze, Torino)
  • Alessandro DURANTI (University of California at Los Angeles)
  • Chiara ELEFANTE (Università di Bologna)
  • Mondher KILANI (Université de Lausanne)
  • Antonio LAVIERI (Università di Palermo)
  • Florence LAUTEL (Université d’Artois)
  • Danielle LONDEI (Università di Bologna)
  • Laura SANTONE (Università di Roma III)

 


  •  

    9 & 10 novembre 2017
    Université de Bologne, Teaching Club
    Viale Corridoni, 20 – Forlì Aula 15, Bologna


décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page