Accueil > Manifestations > Colloques, journées d’étude > Les vitalismesHistoire d’une équivoque ?

Dernière modification : 29 septembre 2017

Les vitalismes
Histoire d’une équivoque ?

Journées d’étude

Les vitalismes
Crédits : Pôle communication de l’ENS

 

 

 

 

L’UMR 8547 Pays Germaniques, l’UMR 5317 IHRIM et le PHIER de Clermont-Ferrand organisent conjointement une manifestation de type « colloque tournant » ou mise en réseau de plusieurs journées d’études individualisées thématiquement.

Comment l’ « étiquette » « vitalisme » fonctionne-t-elle dans des contextes historiques entièrement différents, dotés de paradigmes métaphysiques et épistémologiques tout aussi différents et même parfois inconciliables ? Qu’est-ce qui la fait « résister » malgré cela ? Etant donné que le terme de vitalisme, quoique créé à l’époque moderne, a été exporté depuis en direction de l’Antiquité (Aristote, Hippocrate), nous réunirons des intervenants aussi bien pour cette période que pour celle de la Renaissance, de la période moderne, puis contemporaine avec le néo-vitalisme. Les thématiques directrices sont transversales – de façon que chaque journée réunisse des spécialistes de périodes historiques différentes et permette le maximum d’ouverture dans les discussions.

 

 Journée 1. Réappropriations vitalistes

Jeudi 19 octobre 2017
École normale supérieure, salle Langevin

Ou comment le vitalisme d’une époque donnée s’appuie sur des figures d’une époque antérieure, dans quels buts, et avec quelles stratégies.

 

9h-12h30

  • François Pépin (Paris-Lyon) – Le « vitalisme » au XVIIIe siècle : de la pertinence d’un concept rétrospectif
  • Guido Giglioni (Macerata, Italie) – La promenade de l’âme. Quelques péripéties de la réception des Épidémies d’Hippocrate dans la première Modernité
  • Alain Petit (Clermont-Ferrand) – De Janet à Aristote en passant par Cambridge, une rétro-histoire du vitalisme

14h15-17h30

  • Nicole Perret (Grenoble-Paris) – Téléologie et mécanisme dans les réappropriations de la notion kantienne d’organisation biologique
  • Emmanuel Salanskis (Strasbourg) – Le pseudo-vitalisme de Nietzsche
  • Barthélémy Durrive (Lyon-Aix en Provence) – La réappropriation canguilhémienne du vitalisme : une stratégie perspectiviste en paradigme bachelardien ?

 


  • Entrée libre dans la limite des places disponibles

    19 octobre 2017 - 9h00-18h00
    ENS, 29 rue d’Ulm, 75005
    salle Paul Langevin (1er étage, aile Ulm)


décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page