Accueil > Manifestations > Séminaires > Séminaires 2014-2015 > Conférence d’Histoire et civilisation du livre 2014-2015

Dernière modification : 23 octobre 2017

Conférence d’Histoire et civilisation du livre 2014-2015

IHMC

 

Une composante méconnnue de l’archéologie du livre :
Les papiers dominotés

par Marc Kopylov

Les papiers dominotés français ont connu un développement considérable dans la seconde moitié du xviiie siècle. C’était l’oeuvre de graveurs sur bois, artisans plutôt qu’artistes oeuvrant pour les fabricants d’indiennes dont ils gravaient les « moules », travaillant indifféremment pour les imagiers et les tapissiers. Les livres de cette époque qui nous sont parvenus, couverts de papiers colorés, montrent aussi bien des motifs géométriques que de grandes arabesques de papiers de tenture. On peut penser que les brocheuses de ce temps utilisaient à la fois les fragments des lés inutilisés ou gâchés par les tapissiers et les dominos achetés à bas prix chez les imagiers. Le développement de ces dominos aux couleurs séduisantes a été immense, et correspondait sans doute à la mode pour les indiennes dont la fabrication avait été libéralisée au milieu du siècle.

André Jammes

 

août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020

haut de page