Accueil > Recherche > Publications > Publications 2012-2013 > Eisenstein et Daumier Des affinités électives

Dernière modification : 20 février 2017

Eisenstein et Daumier
Des affinités électives

Ada Ackerman

Eisenstein et Daumier. Des affinités électives
Crédits : Armand Colin

Que sait-on de l’influence fondamentale de l’œuvre de Daumier sur le travail du grand cinéaste soviétique Eisenstein ? Dès son enfance et jusqu’à sa mort, celui-ci s’est passionné pour le caricaturiste français, collectionnant lithographies et ouvrages le concernant. Cette proximité avec l’art de Daumier innerve l’ensemble de son activité créatrice : pratique cinématographique bien sûr, mais aussi œuvre graphique et théâtrale, sans oublier l’écriture théorique et critique.

En mettant en lumière ces liens profonds et en révélant par là même l’intérêt plus général du cinéaste pour la culture et l’art français, l’ouvrage pose également un regard neuf sur Daumier, un regard cinématographique. En effet, par son recours à ce qu’Eisenstein définit comme du montage cinématographique avant l’heure, Daumier apparaît comme un précurseur du cinéma. Les pages qu’Eisenstein lui consacre frappent par leur finesse d’analyse et par leur approche, qui préfigure les lectures les plus contemporaines de l’artiste.

Par ailleurs, à travers l’exemple d’Eisenstein, cet ouvrage montre l’ampleur de la renommée internationale de Daumier, et plus particulièrement en Union soviétique. En croisant les méthodes de l’histoire de l’art et de l’histoire du cinéma, il révèle un chapitre inédit de l’histoire des transferts culturels franco-russes et propose de nombreux documents d’Eisenstein encore inédits ainsi que des textes jusque-là seulement accessibles au public russophone.

 

Ada Ackerman est chargée de recherches au CNRS, au laboratoire ARIAS. Elle a enseigné l’histoire de l’art à l’université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense ainsi qu’à l’École normale supérieure de Lyon. Elle a en outre travaillé pour le Centre Pompidou-Metz sur l’exposition « 1917 ».

 

 

A. Ackerman. Eisenstein et Daumier : des affinités électives. Paris : Armand Colin, 2013, 282 p. ISBN 978‑2‑200‑27714‑7

 

haut de page