Accueil > Manifestations > Colloques, journées d’étude > Colloques 2012-2013 > Cassirer et l’exil américain [1942-1945]

Dernière modification : 27 avril 2016

Cassirer et l’exil américain [1942-1945]

Colloque

De la « science de la forme » au structuralisme, quel tournant pour les « sciences de la culture » ?

16 et 17 novembre 2012

École normale supérieure, 45 rue d’Ulm - Paris 5e

 

Colloque organisé par Sabine Plaud (Phico/Execo)
et Muriel van Vliet (Univ. de Rennes 1 - CEPA)

 

L’objectif de ce colloque sera d’éclairer l’oeuvre de Cassirer consacrée à la philosophie de la culture en partant des écrits de la dernière période de sa vie, c’est-à-dire de l’exil américain (1942-1945). Cet événement sera ainsi l’occasion de revenir sur les derniers écrits de Cassirer tels que L’Essai sur l’homme, Le Mythe de l’État ou les derniers écrits sur l’art, mais il nous permettra également d’examiner les échanges entre la pensée de Cassirer et plusieurs auteurs ou courants de la pensée américaine : Susanne Langer, le pragmatisme d’un Dewey ou d’un Rorty. Cette rencontre permettra de surcroît d’approfondir les interactions de la pensée de Cassirer avec le tournant structuraliste, dues en en partie à la rencontre des structuralistes russes, comme Jakobson et Troubetzkoy, sur le bateau de l’exil et dans le cadre du Cercle Linguistique de New York (auquel collabore Claude Lévi-Strauss). Nous serons enfin conduits à aborder des perspectives épistémologiques, notamment en posant la question de l’importance de la théorie des groupes dans l’oeuvre du dernier Cassirer.

 

Lecture
Vidéo(s) de l’événement

 

Programme

Vendredi 16 novembre : salle Celan

  • 14h - Introduction par Sabine Plaud

 

Présidence : Danièle Cohn
Cassirer et le tournant structuraliste du cercle Linguistique de New York

  • 14h30 - Gérard Raulet (Professeur d’histoire des idées allemandes à l’Université Paris-Sorbonne) : « Le point de fuite de la Philosophie des formes symboliques, une logique linguistique ? »
  • 15h30 - Ronan de Calan (Maître de conférences à l’Université Paris I) : « Cassirer et Jakobson : du Remmaren au Cercle Linguistique de New York, pour une nouvelle histoire du structuralisme »
  • 16H30 - Ralf Müller (Chercheur postdoctoral à l’Université de Kyoto par la fondation Alexander von Humboldt, et chercheur associé à l’Université de Zürich - University Research Priority Program Asia and Europe) : « Ernst Cassirer et le structuralisme linguistique »
  • 17h30 - Gildas Salmon (CNRS) : « Les éléments d’une refonte de la notion de forme symbolique à New York au début des années 40 »
  • 18h30 - Stephen G. Lofts (King’s University College, Canada) : « L’Auseinandersetzung comme différance : un geste poststructuraliste avant la lettre de Cassirer »

 

Samedi 17 novembre : Amphithéâtre Rateau

  • 9h - Introduction par Muriel van Vliet : « L’originalité de la lecture de Cassirer par John Michael Krois »

 

Présidence : Jocelyn Benoist
Cassirer et les courants de pensée anglo-saxons

  • 9h30 - Massimo Ferrari (Université de Turin) : « Ernst Cassirer et le pragmatisme américain »
  • 10h30 - Enno Rudolph (Université de Heidelberg) : « Die nachmetaphysische Moderne im Widerstreit : Cassirers Symbolismus und Rortys Pragmatismus » (traduction française)
  • 11h30 - Fabien Capeillères (Université de Caen) : « Images américaines de Cassirer : une galerie de portraits »

 

Présidence : Massimo Ferrari
Perspectives épistémologiques : la théorie des groupes

  • 14h - Jean Seidengart (Professeur de Philosophie, Directeur de l’Institut de Recherches Philosophiques (EA 373) - Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense) : « La fécondité philosophique de la théorie des groupes dans l’évolution de Cassirer »

 

Art, mythe, perspectives éthiques et politiques

  • 15h - Audrey Rieber (eikones NFS Bildkritik Bâle) : « Symbole, forme, structure. Les écrits sur l’art du dernier Cassirer (1942-1945) »
  • 16h - Pellegrino Favuzzi (Université de Padoue / Université Humboldt - Berlin) : « Ernst Cassirer und die Struktur des Politischen Mythos »
  • 17h - Andreas Jürgens (Université de Lüneburg) : « Humanismus und Kulturkritik. Ernst Cassirers amerikanisches Werk als philosophischer Denkraum » (conference traduite en français)
novembre 2017 :

octobre 2017 | décembre 2017

haut de page