Accueil > Recherche > Publications > Publications 2018 > Shylock et son destin De Shakespeare à la Shoah

Dernière modification : 11 septembre 2018

Shylock et son destin
De Shakespeare à la Shoah

John Gross

Shylock et son destin. De Shakespeare à la Shoah
Crédits : Éditions Rue d’Ulm

Comme Don Quichotte ou Robinson Crusoé, Shylock est l’une des grandes figures de la littérature mondiale, que l’on ait lu ou pas, vu représenter ou non le Marchand de Venise. C’est aussi l’un des personnages les plus complexes et les plus controversés du répertoire théâtral : acteurs, metteurs en scène, critiques et spectateurs s’y sont confrontés depuis plus de quatre cents ans. Bourreau ou victime ? Tragique ou comique ? Comment Shakespeare le concevait-il, comment le percevons-nous depuis ? Interprété par des acteurs de légende (Charles Macklin, Edmund Kean, Henry Irving, John Gielgud, Laurence Olivier…), Shylock a inspiré Hazlitt, Heine, Proust ou Henry James, non sans les troubler. Symbole économique convoqué par Marx ou Ruskin, il a aussi fait la joie des psychanalystes. Surtout, il a une place à part dans l’histoire de l’antisémitisme. Devenu un archétype, il permet une analyse passionnante des rapports entre la littérature et la vie. Après ce qu’a connu l’Europe au XXe siècle, nul ne peut voir Shylock sur scène sans frissonner.

 

John Gross (1935-2011) a enseigné la littérature à Londres, Cambridge (fellow à King’s College), Columbia (NY) et Princeton. Critique théâtral du Sunday Telegraph (London), il a collaboré aux pages littéraires et culturelles de nombreux journaux (New York Times, TLS, New Statesman, New York Review of Books, Wall Street Journal...) Il a publié, entre autres livres, The Rise and Fall of the Man of Letters (1969, Duff Cooper Prize), des essais sur Dickens et sur Joyce, ainsi que de nombreuses anthologies (The Oxford Book of Essays, 1991 ; After Shakespeare, 2002 ; The Oxford Book of Parodies, 2010…).

Traduit de l’anglais par Janice Valls-Russel et Lucie Marignac

 

J. Gross. Shylock et son destin. De Shakespeare à la Shoah. Paris : éditions Rue d’Ulm, 2018, 384 p. ISBN 978-2-7288-0595-2

haut de page