Accueil > Recherche > Post-Doctorants > Laura ABBATINO

Dernière modification : 2 mars 2018

Laura ABBATINO

ITEM

Post-doctorat labex TransferS : mars à novembre 2015
Programme Fernand Braudel IFER - incoming

Actuellement Visiting Fellow en Angleterre (University of Southampton)

 

Traces and influences of Schopenhauer’s philosophy in Claude Debussy

C’est à partir de 1874, année où Théodule Ribot publie La philosophie de Schopenhauer, que la pensée du philosophe allemand commence à être largement connue en France. Grâce à un langage simple et direct et à son point de vue nouveau et original, le philosophe de Francfort gagne rapidement une place importante parmi les philosophes étrangers. La philosophie de la volonté vient présentée comme innovatrice et non conventionnelle, qui rompt avec le passé et renverse les schémas rigides des grands systèmes philosophiques, ouvrant ainsi de nouveaux horizons à la réflexion. Paris se révèle la capitale européenne la plus réceptive à son influence. Dans la métropole française, avec sa scène artistique et intellectuelle vivante et cosmopolite, la pensée de Schopenhauer devient ainsi une source essentielle pour le développement de nouvelles explorations théoriques dans les domaines philosophique et artistique. C’est dans les cercles intellectuels, animés par un ferment culturel intense et inspirés par une bonne dose de rébellion contre la tradition, que la philosophie de Schopenhauer se répand le plus rapidement. Les jeunes artistes – qui soutiennent la musique du futur à travers la Revue wagnérienne – etles jeunes littéraires – qui se rencontrent dans le salon de Mallarmé et donnent naissance au mouvement symboliste – feront de la philosophie de Schopenhauer la base théorique de leurs batailles. Le compositeur Claude Debussy rejoindra les deux mouvements, lui-même fasciné par les idées du philosophe allemand. En quête d’un monde de rêves, de liberté et d’idéalisme, Debussy fera siens les thèmes de la philosophie de Schopenhauer.

Ce projet de recherche entend, d’une part, définir clairement les traces de la philosophie de Schopenhauer dans l’esthétique musicale de Debussy, et, d’autre part, analyser le processus de création de l’opéra Pelléas et Mélisande, le chef-d’œuvre du compositeur français qui montre des références extraordinaires à la pensée du philosophe allemand. En d’autres mots, ce projet vise premièrement à mettre en évidence les relations, connexions et affinités entre la conception musicale novatrice de Debussy et la pensée philosophique de Schopenhauer et deuxièmement à appliquer pour la première fois la méthodologie de la critique génétique, développée par l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM/CNRS-ENS), aux partitions musicales de l’un des plus importants représentants de la musique moderne française : Claude Debussy. Ce projet pluridisciplinaire offrira donc, à un large public de chercheurs et d’amateurs d’art et de philosophie, une vision plus complète et novatrice de la figure de Claude Debussy et de son œuvre.

 


Diplômée en violon au Conservatoire de musique de Matera, Laura Abbatino est aussi docteur en philosophie de l’Università del Salento (Lecce). Ses recherches portent sur des questions liées à l’esthétique et à la poésie musicale, en accordant une attention particulière à la philosophie allemande du XIXe siècle et à la pensée d’Arthur Schopenhauer et de Friedrich Nietzsche. En 2015, elle a été lauréate d’une bourse FMSH « Fernand Braudel » IFER-incoming qui lui a permis d’effectuer des recherches postdoctorales à Paris. Ses études se sont orientées vers les interactions entre la philosophie allemande et la culture française de fin de siècle, en particulier, sur l’impact que la philosophie de Schopenhauer a eu sur la carrière artistique de Claude Debussy. Suite à cette bourse elle prépare la publication d’une monographie dédiée à ce sujet. Actuellement elle est Visiting Fellow en Angleterre (University of Southampton).

novembre 2018 :

octobre 2018 | décembre 2018

haut de page