Accueil > Recherche > Professeurs invités > Invités 2016-2017 > Glenn W. MOST

Dernière modification : 21 mars 2017

Glenn W. MOST

Scuola Normale Superiore di Pisa (Italie)
Invité de l’AOrOc - avril et mai 2017

Glenn W. MOST - Invité du labex TransferS - avril et mai 2017

Durant les mois d’avril et mai 2017, le labex TransferS et Christine Mauduit (AOrOc) accueillent Glenn W. MOST, professeur de philologie grecque à la Scuola Normale Superiore di Pisa (Italie) et Visiting Professor of Classics à l’Université de Chicago (États-Unis).

 

 

Éditer les Présocratiques aujourd’hui

La nouvelle édition des premiers penseurs de la Grèce à laquelle Glenn Most et André Laks ont travaillé depuis une dizaine d’années a été publiée à la fin de l’année 2016, simultanément dans une version grec-anglais, pour la collection Loeb (sous le titre Early Greek Philosophy, 9 volumes, Cambridge, MA-Londres), et dans une version grec-français, aux éditions Fayard (Les débuts de la philosophie : des premiers penseurs grecs à Socrate, un volume de 1672 p.). C’est l’occasion de réfléchir sur l’histoire et la méthodologie de l’édition de ces penseurs que l’on appelle communément les « philosophes présocratiques ».

 

Séminaires du Pr. Glenn W. MOST - Invité du labex TransferS - avril et mai 2017
Crédits : Pôle communication de l’ENS

 

 

Mardi 18 avril 2017, 16h-18h, salle Dussane – ENS (45 rue d’Ulm)
Histoire et méthodologie de l’édition des premiers philosophes de la Grèce

Le premier séminaire présentera brièvement la nature et les raisons de la problématique transmission des doctrines et des textes des premiers philosophes de la Grèce, ainsi que le développement de l’édition de leurs fragments depuis la Renaissance. Après avoir présenté l’édition de Diels-Kranz, en expliquant à la fois ses mérites et ses limites, il mettra en lumière les innovations apportées par la nouvelle édition Laks-Most, dont l’une des principales est la place qu’elle accorde à la réception antique de ces premiers penseurs de la Grèce.

 

Vendredi 28 avril 2017, 10h-12h, salle Dussane – ENS (45 rue d’Ulm)
Thalès et le « début » de la philosophie

Le second séminaire examinera un exemple typique de l’un des problèmes liés aux modes de transmission des fragments des philosophes présocratiques : le cas de Thalès, dont la désignation, problématique, comme fondateur de la tradition philosophique grecque provient de la présentation qu’Aristote fait de ses prédécesseurs, au livre A de la Métaphysique. La question est donc de savoir comment il est possible à l’éditeur des présocratiques d’éclairer cette interprétation aristotélicienne sans réduire à elle la présentation de Thalès.

 

Vendredi 5 mai 2017, 10h-12h, salle 235A – ENS (29 rue d’Ulm)
Séminaire animé avec André Laks
La phrase d’Anaximandre

Le troisième séminaire sera une présentation d’Anaximandre, animée conjointement par Glenn Most et André Laks. Le premier analysera les problèmes éditoriaux liés à la seule phrase originale conservée d’Anaximandre, qui est probablement le plus ancien des textes philosophiques grecs actuellement connus ; le second discutera, en relation avec les questions d’établissement du texte soulevées par Glenn Most, les différentes lectures qui ont été données du concept de justice chez Anaximandre.

 

Vendredi 12 mai 2017, 10h-12h, salle des Actes – ENS (45 rue d’Ulm)
Héraclite, entre hérissons et renards

Le quatrième séminaire sera consacré à un aspect particulièrement délicat de l’édition d’Héraclite : la tension entre le soin extrême avec lequel Héraclite a composé ses aphorismes, et leur très grande popularité dans le monde antique, qui, aboutissant à de nombreuses citations, souvent faites de mémoire, et adaptées à différents contextes, fait qu’il est souvent difficile de déterminer précisément la forme originelle de ces aphorismes.

 


Glenn W. Most est professeur de philologie grecque à la Scuola Normale Superiore di Pisa (Italie), Visiting Professor of Classics à l’Université de Chicago (États-Unis) et membre scientifique extérieur de l’Institut Max-Planck d’histoire des sciences de Berlin (Allemagne). Ses domaines de recherche et ses nombreuses publications portent aussi bien sur les auteurs grecs que latins et s’étendent de la littérature à la philosophie, de l’histoire et de la méthodologie des études classiques à la littérature moderne, en passant par la tradition classique, la littérature comparée, la théorie littéraire ou encore l’histoire de l’art.

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

haut de page