Accueil > Recherche > Publications > Publications 2017 > Contre Aphobos I et IIContre Midias

Dernière modification : 6 septembre 2017

Contre Aphobos I et II
Contre Midias

Démosthène
Traduction et commentaires par David-Artur Daix et Matthieu Fernandez

Contre Aphobos I et II suivi de Contre Midias
Crédits : Les Belles Lettres

Très jeune, Démosthène (384-322 av. J.-C.) perd son père, un riche homme d’affaires, qui, mourant, confie sa famille et sa fortune à trois proches : Aphobos, Dèmophôn et Thérippidès. Malheureusement, les tuteurs s’approprient l’héritage et Démosthène, devenu majeur, doit les attaquer en justice pour recouvrer son bien, entrant ainsi en conflit avec Midias, qui soutient ses adversaires et devient dès lors son ennemi juré. La haine qui oppose les deux hommes culmine quinze ans après, avec la gifle que Midias assène en plein théâtre à Démosthène alors qu’il finance l’un des choeurs qui s’y produit en l’honneur de Dionysos.

Réunis en un même volume, les Contre Aphobos I & II, qui sont les toutes premières compositions de Démosthène, et le Contre Midias permettent de découvrir à la fois l’homme privé et le personnage public jusqu’à la veille de l’ambassade « infidèle » de 346 qui marque la rupture définitive entre l’orateur et les tenants d’une politique plus complaisante vis-à-vis de Philippe II de Macédoine.

L’ouvrage propose un texte grec révisé et annoté ; une nouvelle traduction ; et un commentaire détaillé, qui met en évidence le brio de Démosthène et traite les nombreuses questions soulevées par ces trois discours, à commencer par le mystère qui entoure la Midienne depuis l’Antiquité : Démosthène a-t-il bel et bien prononcé son réquisitoire contre le richissime Midias, ou bien a-t-il renoncé contre paiement ?

 

Ancien élève de l’École normale supérieure, Agrégé de Lettres Classiques, Docteur ès Études Grecques, spécialiste de littérature grecque archaïque et classique, David-Artur Daix enseigne le grec au Département des Sciences de l’Antiquité de l’École normale supérieure (PSL).

Ancien élève de l’École normale supérieure, Agrégé de Lettres Classiques, Matthieu Fernandez a récemment soutenu une thèse sur les images dans l’oeuvre de Démosthène sous la direction du professeur Paul Demont (Paris-Sorbonne) et enseigne au Lycée d’État de la Légion d’Honneur.

 

Démosthène. Contre Aphobos I et II. Contre Midias. Trad. D.-A. Daix et M. Fernandez. Paris : Les Belles Lettres, 2017, 288 p. ISBN 978-2-251-44716-2

 

novembre 2017 :

octobre 2017 | décembre 2017

haut de page