Accueil > Recherche > Publications > Publications 2018 > Claude Villaret Témoin et acteur de l’évolution du roman libertin au XVIIIe (...)

Dernière modification : 4 septembre 2018

Claude Villaret
Témoin et acteur de l’évolution du roman libertin au XVIIIe siècle

Zhang Qianru

Claude Villaret. Témoin et acteur de l'évolution du roman libertin au XVIIIe siècle
Crédits : Éditions Kimé

De 1736 à 1738, Crébillon fils compose Les égarements du cœur et de l’esprit. En 1740, Gervaise de Latouche publie Le portier des chartreux. Aujourd’hui, nous les considérons tous les deux comme des romans libertins, non sans un certain embarras. Certes, les études consacrées depuis des décennies au roman libertin ont permis aux chercheurs contemporains d’étendre et de préciser la définition du genre, de sorte qu’y retrouver les deux romans ne pose plus problème ; pourtant, leur divergence au niveau du fond et au niveau de la forme nous semble incontestablement énorme. En effet, le roman libertin évolue sans cesse au XVIIIe siècle. Deux courants qui représentent, chacun de son côté, le libertinage mondain et le libertinage licencieux, se forment et coexistent. À partir de la fin des années 1740, de plus en plus de romans libertins licencieux voient le jour. S’il y a une grande différence entre Les égarements du cœur et de l’esprit et Le portier des chartreux, c’est parce qu’ils appartiennent aux deux courants différents. On se demande alors pourquoi cette division a lieu au sein du roman libertin ? Pourquoi le nombre de romans libertins augmente-t-il progressivement ? Chronologiquement les années 1740 constituent une période d’évolution très marquée du roman libertin. Et la création romanesque de Villaret se développe précisément dans cette période. En tant que témoin de ce moment de transition, Villaret efface un peu, dans ses quatre romans, la démarcation entre ces deux courants. C’est ainsi qu’à travers l’étude des romans de Villaret, on comprendra mieux ce moment capital dans l’évolution du roman libertin, les raisons, les formes et l’enjeu de cette évolution. De là, on verra aussi que de multiples liens se tissent entre les deux courants apparemment divergents, de sorte que Les égarements du cœur et de l’esprit n’est sans doute pas aussi éloigné du Portier des chartreux qu’on le croit.

 

Zhang Qianru est docteur ès lettres de l’Université Paris 8 et de l’Université des études internationales de Shanghai (SISU). Sa recherche porte principalement sur le roman et la pensée philosophique français du XVIIIe siècle. Elle travaille actuellement comme postdoctorante à l’Université Fudan sur l’Encyclopédie et ses rédacteurs.

 

Zhang Q. Claude Villaret. Témoin et acteur de l’évolution du roman libertin au XVIIIe siècle. Paris : Éditions Kimé, 2018, 364 p. ISBN 978-2-84174-900-3

haut de page