Accueil > Recherche > Post-Doctorants > Paolo CONTE

Dernière modification : 14 février 2017

Paolo CONTE

IHMC

Mai 2014 à janvier 2015
Programme Fernand Braudel IFER - incoming

 

Le Commissariat d’Oneille : au-delà de Buonarroti (1794-1796)

L’expérience du petit Commissariat d’Oneille, situé dans les territoires de la Ligurie de l’Ouest, marque la première période de présence des armées républicaines en Italie pendant la Révolution française. Commencée au printemps 1794, elle dure jusqu’en avril 1796, lorsque le passage des armées commandées par le général Bonaparte cause sa fin. Donc, deux ans de vie et un petit territoire à administrer : néanmoins, ce Commissariat est fort important pour l’histoire d’Italie, parce qu’il devient bientôt l’asile de plusieurs patriotes italiens, qui ont ainsi pour la première fois la possibilité de mener une politique révolutionnaire à côté des républicains français.

 

Publications en lien avec le projet

  • 2016 : Michele De Tommaso : tra Costituzione montagnarda e sistema napoleonico (1792-1804), in « Il Risorgimento », n. 2, pp. 8-42.
  • 2017 : Le Commissariat d’Oneille : au-delà de Buonarroti (1794-1796), à paraître in « Annales historiques de la Révolution française », n. 388 (2/2017)

 

Courte biographie

Paolo Conte est diplomé de l’Université de la Basilicate (Potenza, Italie), où il a obtenu son PhD en « Histoire de l’Europe méditerranéenne de l’Ancien au Contemporain » (Département de Sciences humaines, Faculté de Lettres et Philosophie), avec un travail de thèse portant sur « Cesare Paribelli. Culture et pratique politique » (Direction : P. A. Lerra).

En 2016, à la suite de son séjour à l’IHMC dans le cadre d’une bourse FMSH Fernand Braudel IFER, Paolo Conte a obtenu une bourse post-doctorale de la Fondazione Primoli et de l’Ambassade de France en Italie, avec un projet de recherche intitulé « Due giornali letterari italiani nella Parigi di Napoleone : ’La Domenica’ e ’Il Corriere d’Italia’ ».
Il a également participé au projet de recherche « Between Reforming the Empire and Nation State Territorialization : The Transatlantic Cycle of Revolution 1770–1830 » dirigé par Matthias Middell, Université de Leipzig.

mars 2017 :

février 2017 | avril 2017

haut de page