Accueil > Recherche > Publications > Le moment du vivant

Dernière modification : 12 mars 2016

Le moment du vivant

Arnaud François et Frédéric Worms

Le moment du vivant
Crédits : PUF

Le problème du vivant n’est plus un problème « local », il traverse et bouscule tous les domaines, depuis les fondements de l’esprit (dans le cerveau) jusqu’à la préservation de la vie (dans l’univers) en passant par le rapport de l’homme et de l’animal, le soin et le pouvoir, la littérature et l’art. Mais rien ne serait plus trompeur que d’y voir une évidence réductrice : de la pensée aux neurones, de l’histoire à la survie, de l’éthique à la bioéthique, de la littérature à la biographie, etc. C’est comme problème, à travers une diversité d’approches nouvelles, que se constitue le moment philosophique (scientifique et historique) du vivant.

Le but de ce livre est d’explorer ce domaine, c’est-à-dire non seulement d’en donner une carte, mais de le parcourir en acte, de la métaphysique à l’esthétique en passant par la biologie, l’anthropologie, l’éthique et la politique. Ce ne sont pas des études « sur » le vivant comme objet extérieur, mais des interventions engagées et constituant ce moment par leurs relations elles-mêmes.

 

Arnaud François est professeur de philosophie à l’université de Poitiers, spécialiste de philosophie française et allemande de la vie et du vivant, auteur notamment de Bergson, Schopenhauer, Nietzsche (Puf, 2009).

Frédéric Worms est professeur de philosophie à l’École normale supérieure, où il dirige le Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine. Il a dirigé aux Puf l’édition critique des œuvres de Bergson et y est notamment l’auteur de Bergson ou les deux sens de la vie et du Moment du soin. À quoi tenons-nous ?

 

A. François et F. Worms. Le moment du vivant. Paris : Presses Universitaires de France, 2016, 480 p. ISBN 978-2-13-059263-1

février 2017 :

janvier 2017 | mars 2017

haut de page