Accueil > Recherche > Projets > Axe D - Histoire des sciences > Histoire des sciences et transferts des savoirs Les travaux de Gérard Simon (...)

Dernière modification : 27 avril 2016

Histoire des sciences et transferts des savoirs
Les travaux de Gérard Simon et d’Yves Bouligand à la lumière de leurs archives

Nathalie QUEYROUX – CAPHÉS
2015

 Résumé

Le Centre documentaire du CAPHÉS abrite des fonds d’archives et de bibliothèque en histoire et philosophie des sciences, émanant soit d’historiens et de philosophes des sciences, soit de scientifiques dont l’oeuvre fournit aux historiens des sciences la matière pour ouvrir de nouveaux chantiers. Ce projet propose de montrer, à partir de deux cas particuliers, le transfert de savoirs qui s’opère grâce au travail sur les archives. Deux journées d’étude seront consacrées aux oeuvres respectives de Gérard Simon et d’Yves Bouligand ; une exposition sera associée à la journée Bouligand.

La première journée se propose de réévaluer le travail de Gérard Simon sur Kepler à la lumière de ses archives conservées au CAPHÉS. Elle initie le nouveau projet de séminaire soutenu conjointement par l’UMR-8163 « Savoirs, Textes et Langage » (Université de Lille 3) et le CAPHÉS, intitulé « Archeologia
scientiae », coordonné par Édouard Mehl. Cette journée accompagne un projet de réédition de Kepler, astronome, astrologue et d’une édition distincte de la partie optique de la thèse de Gérard Simon soutenue en 1976. Ce travail de réévaluation consiste à faire l’histoire de l’histoire des sciences, le cas d’étude Gérard Simon s’inscrivant dans un projet d’historiographie philosophique de la science moderne au XXe siècle.

La seconde journée se penche sur l’oeuvre du biologiste Yves Bouligand, travaillant à l’interface de la géométrie et de la physique théorique, dont les archives sont également conservées au CAPHÉS. Par l’étude des archives d’Yves Bouligand, le travail du biologiste devient l’objet des historiens des sciences et opère un transfert de savoirs. Cette journée, coordonnée par Michel Morange du Centre Cavaillès (USR 3608-République des Savoirs), examine l’oeuvre laissée par Yves Bouligand à la postérité. La journée est associée à une exposition organisée à la Bibliothèque d’Ulm-Lettres et sciences humaines consacrée à l’illustration scientifique à partir du fonds Bouligand.

 

novembre 2017 :

octobre 2017 | décembre 2017

haut de page