Accueil > Recherche > Publications > Publications 2012-2013 > Franz Boas Le travail du regard

Dernière modification : 20 février 2017

Franz Boas
Le travail du regard

Michel Espagne et Isabelle Kalinowski (dir.)

Franz Boas. Le travail du regard
Crédits : Armand Colin

Grande figure oubliée de l’émigration scientifique allemande, pionnier de l’ethnographie de terrain et père fondateur de l’anthropologie américaine, Franz Boas (Minden, 1859 – New York, 1942) fait l’objet, depuis quelques années, d’une véritable redécouverte, aux États-Unis comme en Europe.

Les travaux de Boas et ses élèves sur les langues indiennes, les structures sociales et religieuses, l’art et ses motifs décoratifs – mais aussi sur les mythologies, les modalités des échanges culturels et économiques (le potlatch), leurs innovations iconographiques (usage de la photographie et du dessin) – commencent à être réévalués dans toute leur richesse et leur inventivité, révélant l’engagement de celui qui fut l’un des premiers défenseurs des minorités indiennes et un pourfendeur inlassable du racisme.

Cet ouvrage collectif est la première synthèse consacrée en France à Franz Boas, considéré aux États-Unis comme un grand classique, une lecture incontournable pour les étudiants en anthropologie et sciences humaines. Les contributions sont signées des meilleurs spécialistes français et américains : Carlo Severi, Emmanuel Désveaux, Claude Imbert, Aldona Jonaitis, Aaron Glass, Rainer Hatoum, Céline Trautmann-Waller, Michel Espagne, Gildas Salmon, Camille Joseph, Chloé Laplantine, Isabelle Kalinowski et l’ouvrage comprend, outre de nombreux dessins et photographies, la traduction inédite d’un texte théorique de Boas, « L’étude de la géographie ».

 

 

M. Espagne et I. Kalinowski (dir.). Franz Boas : le travail du regard. Paris : Armand Colin, 2013, 279 p. ISBN 978‑2‑200‑28547‑0

 

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

haut de page